05 février 2008

Chronik, le documentaire sur le rap français

recto_dvd_chronik2

Cela faisait un bout de temps que je n’avais pas regarder de documentaire sur le rap français pour cause de reportage creux, bling bling, trop jet set et règlement de compte interposé par vidéo. Malheureusement, ce genre de reportage n’apprenant rien, excepté des ragots inutiles, tout en mettant en évidence l’ego surdimensionné de certains rappeurs. Le but inavoué des producteurs n’étant alors que de faire comme TF1 ou Closer : faire du trash ou plutôt du clash, pour vendre un maximum et accessoirement attiser ou raviver les tensions entre différents crews de rappeurs afin d’espérer avoir assez de contenu pour la sortie future d’un énième reportage soit disant exclusif.

Je faisais donc un peu l’impasse sur ces reportages en regardant seulement quelques brides d’images par ci par là, quand j’entendais dire que tel ou tel Mc disait quelque chose de censé, jusqu’au moment ou l’on m’a donné le DVD Chronik.

Après un bref regard sur la cover et son artwork, premier constat, c’est laid ou disons plutôt que l’effet escompté n’atteint sûrement pas les objectifs initiaux. (Depuis une nouvelle édition du dvd avec une pochette plus réussite est disponible). Mais comme dit un proverbe connu « on ne juge pas la qualité du livre par sa couverture ».

Donc je m’attarde plus longuement sur le tracklisting et certains artistes présents me donne envie de voir le dvd. Citons par exemple La Rumeur et ATK, mais aussi Zoxea, Passi…

Il est clair qu’avoir des infos sur la Rumeur, c’est toujours intéressant. Pour ATK, c’est plus personnel, car pour moi, leur disque Heptagone, c’est un putain de classique, et cela malgré des samples coupées à la tronçonneuse. Zoxea c’est pour avoir plus d’infos sur son clip 60 piges ainsi que des news sur les Sages Po’. Et Passi afin qu’il m’explique le concept de son Street cd Révolution ainsi que son disque Evolution et sa présence à la Star Academy. Pour les autres ont verra bien, mais cela s’annonce tout de même intéressant. J’aurais bien voulu un petit Medine ainsi qu’un Flynt, HAS, AKH ou bien encore Demon One… mais on se contentera déjà de ce qu’il nous propose.

L’accroche sur le verso de la pochette n’apporte rien de plus au schmilblick, excepté que des questions doivent être posées et que Chronik offre des réponses qui n’ont jamais été donnée et défraie la chronique. Ok on verra bien une fois le dvd lancé.

Je ne connais ni le réalisateur, Tarik Derri, ni le producteur Julien Laneyrie, ni la boite de prod 64 millièmes. Par contre je connais bien le travail et sérieux du distributeur 2good. Second bon point.

Je peste un peu lorsque je ne vois pas la durée du reportage et j’espère sincèrement qu’il ne durera pas 30 minutes, puis lance le dvd sur ma platine.

Une fois le dvd lancé et visionné intégralement… C’est la grosse surprise, l’interface graphique est bien, les images propres et les reportages bien ficelée. Certains ont de très bonne mise en scène, d’autres ont des petits effets vidéos qui démontre un souci de qualité. En plus les questions posées au Mc sont pertinentes tout comme leurs réponses. Çà fait plaisir. Seul bémol, la qualité du son, jouer avec le volume du son quand la télécommande fait défaut, cela irrite au bout d’une heure.

Je ne détaillerais pas tous les reportages mais autant vous dire en ces quelques mots familier, çà tiens la route !!! ou bien encore, c’est carré !!!

Au final, j’ai apprécié ce petit documentaire, avec des interviews de bonne qualité, même si certains Mc sont égal à eux même laisse un peu à désiré parfois. On mettra çà sur le compte du personnage et de l’image qu’il souhaite entretenir.

Les seuls points faibles étant un niveau sonore quelquefois inégal et certains reportages un peu défraîchis avec des artistes nous présentant leurs albums ou street-cd sorti il y a déjà un une bonne année. En tout cas, il est certain que je serais très curieux de visionner le volume 2 en espérant qu’il soit en préparation.

Pour conclure, Chronik mérite amplement d’être visionné au moins une fois, rien que par la qualité du travail fourni autant sur les effets visuels que sur la pertinence des questions posées et les quelques lacunes repérer ne gâche pas le plaisir du visionnage (sauf si la télécommande est H.S pour régler le volume sonore en temps réel sans faire pause et rewind)

Posté par lasecousse à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Chronik, le documentaire sur le rap français

Nouveau commentaire